Sonnets

( Sonnet en prose )
Quand je vais en mer dès l'aurore à dada sur mon cheval vert, les canards au col grand ouvert broutent des ciels de mandragore. Sur les blés aux tons de phosphore un argonaute en pull-over qui se croit au coeur de l’hiver fume la pipe et subodore : « Pourquoi faut-il que chaque soir, à l’instant où je vais m’asseoir, s'éteigne mon cadran solaire ? En cet instant crépusculaire, je veux joindre Valparaiso. Hélas ! Je n'ai pas de réseau. »
Saturé de philo, le potache somnole. Il attend, résigné, le « dring » libérateur. Il rêve à l'intégrale, à la tendre hyperbole, à la douce euclidienne, au dénominateur. Il rêve le chemin des longues parallèles qui sans un seul écart cinglent vers leur destin. Tel un couple de rails en titane, si frêles qu’une épeire aurait pu les filer au matin. Où va-t-il ce chemin fugace et rectiligne quand il sort de la feuille et fonce vers les murs ? Peut-il les traverser ? Se perdre...
Était-il fasciné par une néréide qui lui faisait de l’oeil au fin fond du Grand Bleu ? Notre ami le Soleil a plongé dans le vide… et nous n'y vîmes que du feu. Par chance, l'océan sans une seule ride venait de façonner un coussin bien moelleux conçu spécialement pour les astéroïdes qui aiment se baigner lorsque dehors il pleut. Les flots époustouflés en devinrent tout chose et cent mille milliards de joyeux moutons roses se pressèrent bientôt du Ponant au Levant. Cependant...
Dans les eaux des Scilly – l’histoire est un peu dingue – Neuneuil chassait le lieu, le bar et le blackfich. Ce jeune pinnipède, ingénument british, n’avait pas à ce jour écorné son berlingue. Un beau matin de mai, doux comme une meringue, une belle inconnue vint glander on the beach. Avec l’espoir diffus de l’avoir au finish, notre ami s'approcha pour lui faire du gringue. Mais c’était sans compter un éléphant de mer qui convoitait aussi la phoquesse au teint clair. Ce...
Ô rage, ô désespoir, j’ai brisé la lunette en joli bois vernis qui coiffait mon vécé. J’aurais dû la choisir en plastique. Suis-je bête ! Mais louons le Seigneur : je ne suis pas blessé. Je file sans attendre à la quincaillerie qui offre ses trésors Place de l'évêché. La violette est chic, discrètement fleurie et, comble de vertu, c'est la meilleur marché. Le dur est à venir. Dévisser l’ustensile puis en visser un neuf, s’avèrent moins faciles que de pondre un sonnet...
Entends au ciel d’acier le grommulus qui tonne, vois dans le tourbillon s’envoler ton riflard et maudis ce printemps qui ressemble à l’automne, cependant que, navrés, chutent les millibars. Nous avons eu dimanche une brève éclaircie. L’espace d’un soupir un panneau de ciel bleu. Il était espéré bien plus que le messie. Je sors mon vieux kodak. Pas de chance il repleut. S’il n’y avait que ça. Mais le mercuromètre, honteux d’être aussi bas, ne sait plus où se mettre....
Reviens un peu sur terre, ô toi qui poétise, et vois ce que les pluies ont fait de ton gazon. Abreuvée par l’hiver, ta pelouse insoumise a crû sans encourir la moindre fauchaison. Depuis de trop longs mois, oubliée au garage, ta tondeuse se rouille et souffre de langueur. Offre-lui sans délai ce joyeux pâturage. Sors de sa léthargie son vaillant propulseur ! D'un geste résolu, tire sur la ficelle ! Dans le coeur du moteur jaillira l'étincelle. La soupape émettra son tout premier...
C’est la fin du Carême au cloître Saint-Marcel. Dans les genévriers la grive s’égosille. Frère Émilien chemine au long de la charmille et fredonne en latin, le nez dans son missel : « Aestáte véspere, tramítibus íbo… » (Le moine jardinier n’y comprend pas grand-chose et pense que bientôt il faudra qu’il arrose) « … dúlci, quem mádidum stríngens somniábo. » Il s’interrompt soudain. Sur une enluminure, Ève n’est habillée que de sa chevelure. Le saint homme,...
Laissant à l'azur hypnoïde vingt cirrus à la queue-leu-leu, Phœbus a plongé dans le vide... et nous n'y vîmes que du feu. Sur le flot d'acier, nulle ride, juste un soupçon de camaïeu. Désinvolte, une néréide prend son pied au coeur du Grand Bleu. Le sable est devenu grisâtre. Un coquillage un peu folâtre ouvre sa valve à l'air du soir. L'inconscient en plein délire, un poéte a saisi sa lyre et s'est coiffé d'un entonnoir.

Afficher plus