Un squelette et demi

Depuis son premier rêve, Yffic, toute les nuits, sur le pont du vapeur, retrouve Abigaëlle. Ses longs cheveux auburn, son rire en cascatelle. Il brûle de pouvoir la mener au déduit. Mais il n’est que voyeur d’un fragile cinoche, le laissant au matin bien plus qu’embarrassé : à peine esquisse-t-il ses manoeuvres d’approche que cocorique encore un sot gallinacé. Il commence vraiment à devenir maboule lorsqu'une nuit de mai, l'irlandaise roucoule « Please, Yffic, my dear, throw my...
L'affaire tint huit jours dans la presse brestoise avant d'être rangée au fin fond du placard. « C'est plutôt décevant. – Qu'espérais-tu Nanard, qu'ils trouvent l'assassin ? – Milo ? une cervoise. – Et pour moi, ce sera un ballon de gamay. – C’est à se demander à quoi tout cela rime : on ne sait toujours pas s’il s’agit d’un vrai crime. – Et je crains fort les gars, qu’on le sache jamais. – N'avez-vous pas tiqué sur l'absence de fringues ? – En effet les nanas...
Yffig rentre chez lui, légèrement pompette. Jusqu’à la fermeture, au bar de « l’Archipel », ils ont refait le monde enchanté des squelettes. Il se couche. Aussitôt retentit son diesel. Sous les derniers rayons d’un frais soleil d’Iroise, un vapeur irlandais embouque le Fromveur. Une superbe rousse en long manteau framboise contemple du couchant les ultimes lueurs. La brise a décoiffé ses boucles à l’anglaise. Elle a de grands yeux verts, une bouche à la fraise. Yffic se...
« Les gonzes de Bannec, ben... c'était des gonzesses et, tenez-le pour dit, de première fraîcheur. – Ça devient palpitant. Ceci dit, belle abbesse, d’où tires-tu ce scoop ? – De mon ordinateur. Je viens de lire un twitt annonçant la nouvelle ! Les pauvrettes n’avaient que dix-neuf ou vingt ans. » Au bar de l'Archipel, la mâle clientèle se souvient, attendrie, des gracieux ossements. « Ton ordi nous dit-il s’il peut s’agir d’un crime ? – Non, mais si c’est le cas, il...
Yffic vit comme un roi dans une ancienne crèche qu’il a rafistolée pour en faire un logis. Il jardine un chouïa pour éviter la dèche et sur un coin de l’île élève deux brebis. À la grande marée il pêche la crevette mais il aime surtout profiter du grand air. Comme souvent il plane on le prétend poète. Pourtant il n’a jamais écrit le moindre vers. En cet instant précis, il glande sur la dune. Le soleil disparaît cependant que la lune se hisse dans le ciel pour faire son...
« Est-il rien de plus beau que l’archipel d’Iroise, quand le dernier jusant dévoile ses splendeurs, quand la lune apparaît sereine, au ciel ardoise... – Quoi qu'on en dise, Yffic, tu es un fin diseur. » Le commando, très vite, a trouvé les squelettes. « On dirait du plastoc, mais ils sont bien réels. Avec leurs os tout blancs ils sont vraiment nickel. Mais je rêve, Augustin, il leur manque une tête ! – Merde, nous n’avons là qu’un squelette et demi. – La tête aura...
Aux vives-eaux d'avril, sur l'îlot de Bannec où le brave traquait la palourde insoumise, Yffic a découvert, à sa grande surprise, deux squelettes blottis sous un lit de varech. Il interrompt sa pêche et cingle vers Molène. Son esquif se faufile et frôle les rochers. Dés qu'il met pied à terre, il court, à perdre haleine, s'offrir à « l'Archipel » un demi-panaché. Il y trouve Milo servant trois mominettes. « Tu ne me croiras pas, j’ai trouvé deux squelettes ! Ils étaient l'un...