Macabre découverte

 

Aux vives-eaux d'avril, sur l'îlot de Bannec 

où le brave traquait la palourde insoumise, 

Yffic a découvert, à sa grande surprise,

deux squelettes blottis sous un lit de varech. 

 

Il interrompt sa pêche et cingle vers Molène.

Son esquif se faufile et frôle les rochers.

Dés qu'il met pied à terre, il court, à perdre haleine, 

s'offrir à « l'Archipel » un demi-panaché. 

 

Il y trouve Milo servant trois mominettes.

« Tu ne me croiras pas, j’ai trouvé deux squelettes ! 

Ils étaient l'un et l'autre en excellent état.

 

– Un couple de dauphins ? Ou peut-être de phoques ?

– Non, c'étaient des humains, sans la moindre équivoque .

– En ce cas mon Yffic, il faut faire un constat. » 

 

 

La nouvelle a couru prestement sur Molène.

Renonçant vaillamment à son apéritif,

un plongeur a vêtu son suit en néoprène

et son puissant zodiac cingle vers l’objectif. 

 

Yffic est à son bord, enchanté de l’aubaine. 

L’embarcation se cabre au milieu des récifs.

« C’est là, près du rocher en forme de sirène.

– OK, je vais de suite y mouiller mon esquif. » 

 

Le flot a recouvert amplement les squelettes.

Il faut, pour les loger, lutter dans le courant. 

Mais Fernand, le plongeur, est un sérieux athlète. 

 

Il émerge bientôt comme un gros cormoran : 

« Super ! ils sont bien là, parmi les laminaires. 

Voilà qui va ravir Augustin, notre maire. » 

 

 

Augustin, sur le quai, s’agite au téléphone.

C’est un ancien mataf bedonnant et barbu. 

Incontestablement le chef de la tribu :

« Je viens d’avoir Fernand. Les nouvelles sont bonnes. 

 

En petit commando, nous irons à Bannec 

alentour de minuit. La mer sera très basse. 

Nous examinerons de plus près les carcasses 

qui gisent, me dit-on, dans un lit de varech. 

 

Je m’en vais de ce pas avertir les gendarmes. 

Ravis de retrouver l’archipel et ses charmes, 

ils devraient se pointer rapido du Conquet. » 

 

Comme à son habitude Augustin se la pète

et, téléphone au poing, parade sur le quai : 

 Molène aura demain les honneurs des gazettes. 

 

suite