La belle inconnue

 

Diophante, sais-tu que d'humbles rimailleurs

aimeraient mugueter la sublime ingénue

que fit naître un beau jour ta plume soutenue 

pour le plus grand plaisir des cerveaux orpailleurs ?

 

Je veux la dénicher, cette belle inconnue !

Pourquoi la réserver aux barbants pinailleurs ?

Je l’imagine bien, rougissante et menue,

au coin de l’hypothèse, ici, peut-être ailleurs.

 

J’y vais à petits pas, suivant mon bio-rythme

et, du moins m’a-t-on dit, le meilleur algorithme.

Va-t-elle se laisser séduire de plein gré ?

 

Victoire, elle est à moi ! Mais elle a deux copines ?

– Est-il si surprenant de trouver trois racines 

dans une équation du troisième degré ?

 

un autre ?