Bronze

 

Le chien a laissé son étron
en plein milieu du bac à sable.
Sa puanteur est ineffable,
pardon pour cet oxymoron.

Luisant, boudinesque et marron,
pour les semelles, redoutable,
le chien a laissé son étron
en plein milieu du bac à sable.

 


Un galopin des environs,
en justicier inébranlable,
sur la maîtresse indécrottable,
lança le bronze. Quel affront !

Le chien a laissé son étron.