Jack O'Lantern

 

Méchant, roublard, avare, égocentrique, 

fervent pilier des pubs et des « taverns »,

tel vadrouillait en pays gaélique 

un forgeron nommé Jack O'Lantern.

 

Un soir au zinc, magouilleur sans vergogne,

il truanda le fourbe Lucifer.

Il en obtint que son âme d'ivrogne 

au grand jamais ne rotisse en enfer.

 

Ipso facto quand Jack se fit la malle,

il réclama sa place au paradis,

mais le portier découvrant son nez sale

eut l'enthousiasme un chouïa refroidi.

 

L'eut beau pleurer, l'eut beau se mettre en rogne,

balbutier quelque Pater Noster,

on expulsa cette écume d'ivrogne

qui, dépité, claironna du sphincter.

 

Depuis ce jour sur la terre d'Irlande,

ce revenant nullement assagi,

lanterne en main par les bois et les landes,

trimballe en vain son âme sans logis.

 

Mais tous les ans lorsque finit Octobre

et que le jour raccourcit en Erin,

Jack O'Lantern, qui ne fut jamais sobre,

ne manque pas de fêter Halloween.